Etude sur le comportement des loups par rapport aux clôtures dans l'agriculture

Pour fermer l'accès des surfaces de pâture aux grands prédateurs, beaucoup de pays ont travaillé en parallèle avec l'introduction de chiens de protection des troupeaux (CPT) avec des systèmes électrifiés de clôtures. Ainsi, d'après les expériences le "principe de la meilleure pratique" a été développé. Il y a peu d'études sur l'efficacité des systèmes de clôtures, ou alors elles ont seulement déterminé si les grands prédateurs étaient parvenus ou pas à pénétrer le pâturage protégé par un type de clôture prédéterminé.

Il manque encore des connaissances sur COMMENT un loup s'approche d'une clôture, cherche à la traverser et arrive éventuellement à surmonter cet obstacle, et combien de temps mettent les loups pour explorer une nouvelle clôture, avant d' oser la traverser. Ces études avait le but de répondre à de telles questions. La déscription du projet peut être téléchargé ici.

Le rapport final avec les résultats est a disposition ici.

L'étude est un projet transnational, pour lequel des partenaires français, allemands et suisses collaborent.

Les recherches sur le loup ont pu être menées en France dans le Parc animalier de Sainte-Croix en Automne/Hiver 2015.

Comme dans le domaine de la protection des troupeaux les solutions pratiques et opérationnels doivent rester l'enjeu central, deux types de clôtures mobiles et électrifiées seront testées en France. Ces types de clôtures sont ceux qui sont traditionnellement utilisés pour les ovins (respectivement les bovins) :

  1. Clôture à ovins typique : Flexinet 90cm, orange
  2. Clôture à bovins typique : Deux fils, l'un à 25 cm, l'autre à 65 cm

L'évaluation des données a lieu de février à mai 2016 et le rapport final sera disponible ici dès juin 2016.