Pour l'ours, le loup et le lynx des cartes de répartition sont établies chaque année. Ces cartes permettent la gestion de l'estimation des risques pour la mise en place de protection pour les troupeaux. La Confédération actualise chaque année la carte sur la présence permanente de loup en Suisse (voir ci-dessous):

Les zones à risque sont redéfinies annuellement et servent de base pour l'évaluation des risques pour un agriculteur lors d'un conseil. Les zones à risque sont établies uniquement en cas de présence attestée et permanente d’un loup ou de présence d’un ours. La probabilité de présence d'un loup est défini en 3 catégories et celle de l'ours en 2 catégories:

Les pâturages ou les groupes de pâturages où, en raison de l’habitat ou de la topographie, des attaques de lynx ont eu lieu à plusieurs reprises, sont classés parmi les zones à risque, qui correspondent aux zones à risque pour le loup et l’ours.