Groupe mobile d’intervention

Depuis 2003, plus de cent interventions ont été organisées durant la période d’estivage dans le cadre de la protection des troupeaux et de berger-ère-s mobile, afin de soutenir les gérant-e-s d’alpage contre les dégâts provoqués par des grands prédateurs. Ces «pompiers» sont intervenus dans les zones où le loup ou l’ours ont fait leur apparition pour la première fois.

Entre-temps, l’organisation de la protection des troupeaux s’est établie dans de nombreuses zones de présence de grands prédateurs. Cela a eu un impact sur le rôle de la protection des troupeaux mobiles.

Nouvelles conditions-cadre

Depuis 2014, la responsabilité de la planification de la protection des troupeaux revient aux cantons. L’intégration des chiens de protection de troupeaux durant l’été ne doit avoir lieu que dans des cas exceptionnels. Les cantons sont chargés de la coordination de la protection des troupeaux mobile depuis 2017.

Les soutiens suivants peuvent être planifiés dans le cadre de la protection des troupeaux mobile :

Suivi et soutien des berger-ère-s en début d’été

Afin d’accompagner les adaptations de l’exploitation sur l’alpage et d’assurer un suivi technique, les bergers peuvent être soutenus dans les premières semaines de la période d’estivage (concerne avant tout les mois de juin et juillet) par les bergers du groupe d’intervention mobile. Cela signifie qu’une sorte de coaching de berger-ère est mis en place afin d’accompagner le passage du système « pâturages tournants » vers celui de « surveillance permanente par un berger ».

Remplacement d’urgence de berger-ère-s

Etant donné les difficultés à trouver un-e berger-ère de remplacement compétent durant la période d’estivage, la protection des troupeaux mobile peut apporter son aide en cas d’accident ou de maladie des berger-e-s. Les remplacements peuvent être coordonnés si besoin par le biais de «Zalp-Hotline (Alpofon)».

Remplacement d’urgence de chiens de protection de troupeaux

Les décisions concernant l’utilisation de chiens de protection de troupeaux appartenant au groupe mobile d’intervention sont du ressort des cantons. La mise en place et l’intégration de ces chiens de protection de troupeaux sont organisées avec les propriétaires de CPT.

Intégration des civilistes

AGRIDEA engage 4 à 6 civilistes pour le soutien sur les alpages de juin à septembre sur l’ensemble du territoire. La planification du travail est prise en charge par AGRIDEA. Pour toute question complémentaire, prière de s’adresser à riccarda.luethi@agridea.ch.

Informations sur les interventions réalisées de 2003 à 2016

Autres informations pour l’organisation 2017

 

Contact pour toute question complémentaire : daniel.mettler@agridea.ch