Chiens de protection des troupeaux

Depuis des millénaires, les chiens de protection sont utilisés afin de protéger les animaux de rente des grands prédateurs ainsi que des vols. Il en existe plus de 50 races dans le monde. En Suisse, les chiens de protection des troupeaux utilisés depuis 1999 sont principalement issus des deux races suivantes :

Maremmano Abruzzese

Montagne des Pyrénées (Patou)

Ces deux races proviennent de régions d’Italie et de France traditionnellement fréquentées par les loups, et où la présence de ces grands prédateurs a nécessité la mise en place de chiens de protection de troupeaux dans le but d’éviter les dommages infligés aux animaux de rente.

En Suisse, l’Office fédéral de l’environnement encourage la protection des troupeaux au moyen de chiens de protection des troupeaux, à condition que les chiens soient élevés, éduqués, détenus et employés correctement, conformément à l’art. 10 quater de l’OChP et aux directives s’y rapportant. Les chiens de protection des troupeaux officiellement reconnus seront enregistrés en tant que tel auprès d’AMICUS, la banque de données nationale des animaux de compagnie marqués. Chaque propriétaire d’animaux de rente demeure libre d’utiliser des chiens de protection des troupeaux n’ayant pas été officiellement reconnus – de tels chiens ne sont cependant pas subventionnés par la Confédération.

La Confédération mandate le service chargé des chiens de protection des troupeaux (AGRIDEA) et des conseillers spécialisés en chiens de protection des troupeaux afin de garantir le savoir technique nécessaire relatif aux chiens de protection des troupeaux. Ce service et ces conseillers spécialisés sont à disposition des cantons et des agriculteurs pour des conseils, des questions ou pour résoudre des problèmes liés à l’utilisation de chiens de protection des troupeaux officiellement reconnus.

Actuellement, 200 chiens de protection des troupeaux officiellement reconnus travaillent en Suisse. Ils sont utilisés sur des exploitations situées dans une zone à risques (où des animaux de rente ont déjà été victimes de grands prédateurs tels que le loup, l’ours, ou le lynx). Les pâturages sur lesquels travaillent des chiens de protection des troupeaux sont visualisables sur notre carte interactive. Si la majorité des chiens sont utilisés pour protéger des troupeaux de moutons ou de chèvres, quelques-uns d’entre eux protègent des bovins.