Protection des troupeaux suisse

Le 6 novembre 2013, le Conseil fédéral a approuvé la modification de l’ordonnance sur la chasse, qui règle l’organisation et l’encouragement de la protection des troupeaux. Il a en outre adopté, à l’intention du Parlement, un rapport détaillé concernant la protection des troupeaux, sur lequel se fonde la révision. Le rapport montre comment la protection des troupeaux peut être organisée efficacement sur le long terme et présente les conséquences financières de la nouvelle réglementation pour la Confédération ainsi que les modifications législatives qu’elle requiert.

Le but principal du programme fédéral de la protection des troupeaux est le maintien d'une agriculture basée sur les animaux de rente, qui puisse continuer à exister sans limitations excessives malgré la présence de grands prédateurs. Les conflits et les dégâts doivent être minimisés autant que possible à l'aide de mesures de prévention appropriées. Deux services basés chez AGRIDEA s'en occupent:

Le Service national chargé de la protection des troupeaux

Ce service assiste l’OFEV en conseillant les cantons sur les aspects techniques de la protection des troupeaux et des ruches et sur la planification des exploitations agricoles et alpestres, conformément à la Directive de l'OFEV sur la protection des troupeaux et des ruches qui est actuellement en dernière phase de rédaction. Il élabore également les bases techniques à cet effet. Sur mandat de l’OFEV, il coordonne le versement des indemnités pour  les mesures techniques de protection des troupeaux et des ruches. En cas de dégâts imprévisibles, il conseille et appuie les cantons pour la mise en œuvre de mesures spontanées pour la protection des troupeaux et coordonne le recrutement des civilistes au service de la protection des troupeaux pendant l’estivage. Il assure le transfert de connaissances sur la protection des troupeaux dans un réseau international. En collaboration avec les organisations et institutions agricoles, il contribue à la promotion de la formation dans le domaine de la protection des troupeaux et des ruches.

Le Service national chargé des chiens de protection des troupeaux

Ce service soutient la Confédération et les cantons dans l’application uniforme des dispositions légales en matière de CPT. Il apporte également aux cantons et aux agriculteurs des réponses en cas de questions au sujet de la détention et de l'utilisation des CPT. Ce service est responsable du monitoring des CPT. Il évalue les performances des CPT et enregistre officiellement ces derniers en tant que chiens de protection des troupeaux avant leur remise aux agriculteurs. Il propose aux détenteurs de CPT des cours théoriques obligatoires et coordonne la formation de base et la formation continue des éleveurs/formateurs de CPT. Le service chargé des CPT coordonne l’offre et la demande en CPT avec les associations d’élevage et planifie leur placement chez les agriculteurs. Il informe le public au sujet des CPT et du comportement à avoir en leur présence. A cet effet, il élabore du matériel de signalisation, d’information et de communication.

Le Service national chargé des chiens de protection des troupeaux est composé d’un secrétariat auprès d’AGRIDEA et d’un réseau de conseillers techniques CPT régionaux