Protection des troupeaux suisse

Le 6 novembre 2013, le Conseil fédéral a approuvé la modification de l’ordonnance sur la chasse, qui règle l’organisation et l’encouragement de la protection des troupeaux. Il a en outre adopté, à l’intention du Parlement, un rapport détaillé concernant la protection des troupeaux, sur lequel se fonde la révision. Le rapport montre comment la protection des troupeaux peut être organisée efficacement sur le long terme et présente les conséquences financières de la nouvelle réglementation pour la Confédération ainsi que les modifications législatives qu’elle requiert.

Le but principal du programme fédéral de la protection des troupeaux est le maintien d'une agriculture basé sur les animaux de rente et qu'elle puisse continuer à exister sans limitiations excessives malgré la présence de grands prédateurs. Les conflits et les dégâts doivent être minimisés autant que possible à l'aide de mesures de prévention appropriées. Deux services basés chez AGRIDEA s'en occupent:

Le Service national chargé de la protection des troupeaux

En collaboration avec les centres de vulgarisation cantonaux, ce service a pour tâche de garantir l’application uniforme de la protection des troupeaux ainsi que sa promotion. Il coordonne la protection des troupeaux au niveau national, en conseillant et informant les centres de vulgarisation cantonaux des aspects agraires de la protection des troupeaux (par exemple: la gestion du pâturage, la planification de l’alpage, la pose de clôtures etc…). Le service chargé de la protection des troupeaux coordonne également le financement par la Confédération de mesures concrètes de protection des troupeaux, à l’exception des chiens, telles que le clôturage des ruches.  Il assure également la coordination de la protection mobile des troupeaux, le recrutement des civilistes comme mesure de soutien aux agriculteurs confrontés à la présence de prédateurs, et s’engage dans le domaine de la formation des bergers. Enfin, ce service coordonne l’échange d’informations au niveau international.

Le Service national chargé des chiens de protection des troupeaux

Ce service soutient la Confédération et les cantons dans l’application uniforme des dispositions légales en matière de CPT. Il apporte également aux cantons et aux agriculteurs des réponses en cas de questions au sujet de la détention, de l'élevage et de l'utilisation des CPT. Ce service est responsable du monitoring des CPT. Il propose aussi aux détenteurs de CPT des cours théoriques obligatoires et coordonne la formation de base et la formation continue des éleveurs/formateurs de CPT. Le service chargé des CPT collabore avec des associations d'élevage de CPT accérdités (actuellement avec l'association "Chiens de protection des troupeaux Suisse") et coordonne l’élevage et la formation des CPT. Il supervise également le versement des contributions fédérales pour la détention, l'élevage et la formation de ces chiens.